La médecine traditionnelle chinoise par la méthode géométrique

Le diagnostic en Médecine Traditionnelle Chinoise repose principalement sur l’interrogatoire, l’inspection du teint, de la langue, des ongles, la palpation abdominale, la prise des pouls.

A partir de ces éléments dont l’interprétation n’échappe pas à une part de subjectivité, le thérapeute choisit de poncturer certains points avec des aiguilles, de les chauffer voire de les masser ou d’utiliser des ventouses.

Cependant, le système énergétique est d’une telle complexité qu’il peut y avoir un décalage, une distorsion entre l’approche intellectuelle du thérapeute et la réalité énergétique du patient.

Notre approche de la Médecine Chinoise est entièrement manuelle, donc sans aiguilles, moxa ou pharmacopée. Elle est basée sur une palpation spécifique des points, des méridiens et des tissus du corps humain en résonance avec les fonctions énergétiques.

"Seuls les tissus savent."

Ce n’est pas le thérapeute qui décide ce qu’il est bon de faire pour le patient, d’amener l’énergie ici ou là, mais ce sont les tissus qui lui indiquent où le corps est en demande. Pour les « lire », il a besoin d’une clé de lecture, à savoir l’interrogation active (= comment palper) et d’une grille de lecture (= où palper). L’Energie, le Qi, ne doit pas être un concept flou, difficile à saisir mais une réalité que l’on peut « toucher du doigt ».

L’interrogation active, qui étudie la réponse d’un tissu à une stimulation, permet d’apprécier la circulation de l’Energie dans toutes les structures, de reconnaitre un point fermé, qui ne « répond » pas, une stagnation dans les méridiens ou dans les organes entre autres.

Le principe de résonance est à la base de la grille de lecture. Le système énergétique s’incarne, se matérialise dans l’anatomie, dans les structures physiques (les os, les muscles, le derme, l’épiderme, les organes…). Leur palpation permet de déterminer les fonctions énergétiques perturbées et à quel niveau elles le sont (physique, émotionnel, spirituel).

La grille de lecture est l’aboutissement de plusieurs décennies de recherches et d’observations menées à partir des enseignements de Jacques Pialoux et Régis Blin.

Le mode de correction, également applicable pour les traumatismes physiques causés par des chocs, des chutes, consiste à donner au corps l’information qui lui permettra de s’auto-corriger.

Le thérapeute ne fait que lui montrer les points en relation avec les désordres énergétiques déterminés par la grille de lecture, qui vont alors de nouveau « répondre ». Il sent instantanément sous ses mains les tissus se modifier.

La Méthode Géométrique peut être utilisée soit en tant que traitement à part entière, soit pour confirmer un diagnostic, compléter un traitement ou s’assurer de l’efficacité des corrections effectuées avec des techniques plus traditionnelles.

Elle est exposée dans notre ouvrage « Petit Traité Géométrique de Médecine Chinoise». Les thèmes abordés dans les dossiers y font référence.

Couverture livre Le petit traité géométrique de médecine chinoise
Le Petit Traité Géométrique de Médecine Chinoise

« Petit Traité Géométrique de Médecine Chinoise » est sur Facebook :