Les points fenêtre du ciel

Les « Fenêtres du Ciel » sont un groupe de points qui permettent la communication entre la tête et le tronc, autrement dit, entre le Ciel et la Terre de l’Homme.

Ils sont une porte d’entrée pour les énergies perverses d’origine externe, notamment le Vent (20VB, Fengchi, étang du Vent; 16DM, Fengfu, palais du Vent) mais les surtensions émotionnelles peuvent également fermer ces points provoquant, une stagnation, un excès d’énergie au niveau de la tête (migraines, conjonctivites, acouphènes…) ou des blocages cervicaux (torticolis).

La liste des points « Fenêtre du Ciel » varie selon les auteurs, les textes anciens ne les mentionnant pas explicitement.

Dans la pratique, nous distinguons 2 bandes horizontales :

– une bande supérieure, à la base du crâne, donc postérieure, depuis au centre le point 16DM jusqu’à l’apophyse mastoïde du temporal. Sont inclus dans cette bande notamment les points 16DM, 10V, 20VB 12VB,17TR.

– une bande inférieure, dans la région cervicale moyenne, plus antéro-latérale, englobant les points 9E, 20GI, 16IG.

Contrôle global

Il indique au thérapeute si 1 point « Fenêtre du Ciel » au moins est fermé. Il s’effectue par une interrogation transversale au niveau du derme au milieu du pli de flexion antérieure du poignet (dans la zone du 7MC), à gauche et à droite (photo 1).

Photo 1

Recherches et correction

Des contrôles complémentaires sur le manubrium sternal déterminent la bande concernée. Les recherches palpatoires et corrections sont synthétisées sur le schéma ci-dessous (photo 2).

Illustration des Points Fenêtre du Ciel

Remarques

– Sur un plan ostéo-articulaire, les blocages dans la bande supérieure perturbent le mouvement d’énergie de l’occiput (appelé Mouvement Respiratoire Primaire en ostéopathie) avec un retentissement sur le centre mécanique T4-T5 et sur la phalange proximale du pouce (P1) qui est en résonance avec l’occiput. Les blocages dans la bande inférieure, qui est plus antérieure, ne perturbent pas le centre mécanique T4-T5.

– dans les blocages cervicaux d’origine traumatique (chute, choc, faux mouvement), il est indispensable d’investiguer les points « Fenêtre du Ciel ».